ကင်မရွန်းရှိငှားရမ်းမှုစျေးကွက်သည်၎င်း၏အလားအလာများစွာအောက်တွင်ရှိနေဆဲဖြစ်သည်။



(Investir au Cameroun) – Citant un rapport de la Société financière internationale (IFC), l’Institut national de la statistique (INS) révèle que le crédit-bail a fait d’importants progrès en termes de volume de crédit depuis 2009. En effet, indique l’INS, le volume de crédit-bail a pratiquement triplé entre 2009 et 2016, passant de 45 milliards de FCFA à environ 125 milliards de FCFA. Toutefois, l’Association camerounaise du crédit-bail (Camlease) note que ce volume demeure encore largement en dessous de son potentiel, évalué à 400 milliards de FCFA.

Plusieurs raisons expliquent cet état des choses : un taux de sinistre élevé (plus de 12% et plus de 20% chez les PME) ; l’absence des établissements de microfinance parmi les établissements de crédit-bail qui prive les PME de ce type de financement ; les conditions d’éligibilités strictes. Cette rigueur est liée à la nature du demandeur de crédit-bail (être promoteur d’une PME/PMI), à la nature de l’activité (exercer dans les secteurs suivants : bois, agriculture/élevage, pêche, mines, industrie, tourisme, coton, textile, confection). Bien plus le taux d’intérêt du montant du crédit (10%) ne s’éloigne pas des taux d’intérêt des crédits classiques et à l’apport personnel du promoteur de plus de 15%.

Au Cameroun, l’activité de crédit-bail est régie par la loi N° 2010/020 du 21 décembre 2010 portant organisation du crédit-bail. « Le crédit-bail est une opération de crédit destinée au financement de l’acquisition ou de l’utilisation des biens meubles ou immeubles à usage professionnel. Il consiste en la location des biens d’équipement, de matériel d’outillage ou de biens immobiliers à usage professionnel, spécialement achetés ou construits, en vue de cette location, par des entreprises qui en demeurent propriétaires. Ces opérations de location, quelle que soit leur dénomination, donnent au locataire la faculté d’acquérir, tout ou partie des biens loués, moyennant un prix convenu, tenant compte, au moins pour partie, des versements effectués à titre de loyers », indique l’article 3 de cette loi.

Pour promouvoir le développement du crédit-bail au Cameroun, Camlease a été créée en fin 2008. Elle comportait parmi ses membres tous les établissements de crédit offrant du crédit-bail : Africa leasing company, Alios Finance Cameroun, Bicec, PRO-PME Financement, Société Générale Cameroun (ex-SGBC). Cette association accueille en outre en son sein des associations professionnelles représentant les entreprises utilisatrices potentielles du crédit-bail et des représentants de diverses professions concernées. Depuis la loi du 21 décembre 2010, la taille des établissements de crédit-bail est restée relativement stable au Cameroun. En 2017, Afriland First Bank a absorbé sa filiale Africa leasing company.

SA

ဒီမှာပိုဖတ်ရန်